Vue sur mer

Rénovation et extension d’une maison individuelle

Le projet se situe en zone urbaine, dans le quartier de Rothéneuf, à Saint-Malo. Il est dans un quartier résidentiel, à deux pas de la plage du Val, où beaucoup des constructions environnantes sont en pierre, avec des toitures pentues.

L’emplacement de la maison n’est pas anodin, et la vue sur mer est substantielle. Elle influence et articule la façon d’habiter cette maison de famille. Le projet comporte une chambre supplémentaire et un remaniement des pièces de vie pour être en meilleure adéquation avec l’environnement (vues, ensoleillement, parties ventées, etc..).

C’est aussi l’occasion d’améliorer et rafraîchir l’existant : mieux traiter l’acoustique, les extérieurs, et l’usure de certains matériaux). 

La maison date de 1971. C’est une maison modeste, solide, construite avec les nouvelles techniques industrialisées de l’époque : parpaing pleins, enduit, toiture ardoise. Le parti-pris sera de conserver ses particularités : la pente de toiture très prononcée, de venir prolonger la forme en « L », et jouer des principales lignes de fuite de la façade principale. La maison se connecte ainsi mieux et plus fortement avec son environnement; elle s’ouvre sur le paysage et devient plus majestueuse.

D’un autre côté, le projet comporte aussi une connexion toute particulière avec l’environnement proche. Actuellement, la maison est posée sur la parcelle sans réelles interactions avec le jardin, car elle se place en belvédère. Le projet traite le dénivelé sous forme de terrasses, afin d’avoir un paysage proche, pour enrichir et interagir avec les pièces de vie.

Les matériaux et les couleurs choisies jouent sur deux tableaux : à la fois un vocabulaire et des principes sont repris dans l’existant, mais avec une rupture et une contemporanéité assumée, reflet des techniques de construction d’aujourd’hui.

Ainsi, la maison se verra :

  • refaire l’enduit jaune idem existant
  • enlever les bas de toiture et changer les gouttières
  • déshabiller le pignon principal en ardoise au profit de l’enduit jaune
  • et pour finir, l’actuelle terrasse en carrelage se verra troquée pour une terrasse en bois.

L’extension s’habille de zinc quartz, à joint debout en toiture; et en panneau pour les parties verticales. Un détail tout particulier est accordé à la toiture pour accompagner la forme biaise de l’extension dans la mise en œuvre de cuivre girondé.

Les menuiseries sont noires, ainsi que les entourages.

Pour le sous-bassement et le mur sud-ouest, un traitement en enduit était plus approprié. Toutefois, la couleur pour la partie extension sera différente de la maison existante pour une meilleure lisibilité de l’architecture : couleur terre foncée, dans la même gamme couleur que la pierre et le bois.